Artigos

À propos des livres électroniques

 

Récemment, et tout d’un coup. Rien de plus que tout d’un coup, a surgi cette nouveauté qui s’appelle “livre électronique”. Et le monde entier s’est rendu compte de la possibilite, réelle, de lire, sans que le papier soit nécessaire. Drôle de chose ont pensé quelques-uns. Après tout, depuis que l’homme a inventé le papyrus, la parole écrite est devenue partie intégrante et inséparable de la société humaine,

Mais la modernité a apporté le livre électronique et a révolutionné, pour toujours, tout cela! Aujourd’hui, toutefois, nous en sommes encore aux premières étapes, et nous sommes en train de faire les premiers pas dans cette direction. Au Brésil, tout encore est une nouveauté, et, pour autant que les entreprises, qui produisent l’éducation et la culture, s’inclinent à choisir le livre virtuel, il y a encore un long chemin à parcourir. À vrai dire, l’ accès au e-book est encore restreint à un petit groupe — si on le compare, à l’univers, composé par ceux qui lisent. Et si nous considérons que la, consommation de livres traditionnels au Bré, il se situe encore à un niveau très bas concernant les e-books, il existe d’autres difficultés qui viennent s’ajouter au manque d’habitude de la lecture, le manque  d’ accès en masse à internet et le manque de connaissance de base sur les différentes ressources électroniques. En d’autres mots, une très grande partie des gens n’ a même pas un micro chez soi, bien moins encore d’ un tablet. Et même, ceux qui utilisent l’ordinateur avec une certaine régularité, bien souvent, ne savent pas tirer profit de ses ressources infinies disponibles.

Mais il est clair qu’ à mon avis, rien de tout celà ne constitue un obstacle pour
la bonne marche du livre électronique. Au contraire, il pourra constituer une grande stimulation, car sont nombreux ceux qui n’ont pas l’ habitude de lire un livre imprimé, pourra commencer à lire les e-books, ne serait-ce que parce qu’il est poussé par la curiosité de connaître un tablet. Les nouvelles générations, disons le en passant, voient le jour avec les mains prêtes à manipuler les écrans de crystal liquide!

Et, sincèrement, je ne trouve pas que les livres imprimés vont dispourître, j’em suis persuadé! Pour le moins, pas dans les prochaines décennies. Je pense que les e-books vont trouver leur propre espace et leur propre public, au Brésil et dans le monde entier. Les livres imprimés idem. Et le marché se réacommodera d’ici quelque temps, car tous seront grandement avantagés, non seulement le public lecteur! les auteurs, à leur tour, auront de nombreuses nouveautés, possibilités et la liberté pour, si c’est le cas, produire les propres livres, s’ils le désirent. Le livre électronique, quant à lui, apporte de nouvelles possibilités à tous: lecteurs, auteurs, éditeurs, libraires, professeurs.

Alors, que notre “papiro” soit prêt pour un long (et agile) voyage!